En image...

Eranu tre bandere

Elles étaient trois bannières, toutes les trois nouées de noir en signe de deuil, pendues à la façade du Palazzu di a Cullettivitàdi Corsica. La première, bleue et parsemée d’étoiles, pleurait sur le sort de l’Ukraine. La seconde, tricolore, pleurait sur l’incroyable gâchis de la vie et de la mort d’un homme sous la protection de ce que l’on de la peine à appeler « la justice ». ...

Décès de notre ami Norbert Laredo

Norbert Laredo nous a quittés sans trop de bruit, sans prévenir. Quelle tristesse, quelle émotion partagées par tous les militants écologistes qu’il a côtoyés. Si l’écologie s’est incarnée en Corse c’est bien à travers lui. Militant associatif infatigable, il a été de tous les combats, Comité anti boues rouges, Défense du littoral et lutte contre la spéculation immobilière avec le Garde, Comité anti Vazziu et bien d’autres. A partir de 1988, il s’engage encore plus en politique en fondant avec ses amis le mouvement Vert en Corse, I Verdi Corsi ; il travaille sans relâche pour l’union des nationalistes et devient en 1992, le premier élu écologiste à l’Assemblée de Corse sur la liste Corsica Nazione conduite par Edmond Simeoni . Homme de dossiers, il fera le maximum pour le développement de la langue corse, des énergies renouvelables, pour la défense de l’environnement. Très engagé sur la gestion des déchets, il participera notamment à la mise en place d’un rapport sur la faisabilité du tri et de la valorisation des déchets en Corse en 1995. Dossier qui sera enterré à son grand désespoir lorsque surgira le projet d’incinérateur. Homme de paix, ilparticipeactivementàlacréationducomiténationalduFium’orbuendécembre1998qui aboutira « aux accords de paix de Migliacciaru » en juillet 1999. Il était également un membre actif du comité Corsica-Palestina.Européen convaincu, il soutiendra la candidature de Max Simeoni sur la liste des Verts en 1989, il sera candidat en troisième position sur la liste des verts conduite par Jean Luc Benhamias, enfin il soutient son ami François Alfonsi, candidat aux européennes, en 2009, 2014 et enfin en 2019. Récemment, il avait rejoint le comité de soutien à Yannick Jadot.Europe Ecologie / I Verdi prisenta e so parte afflitte à tutti i soi. ...

Yannick Jadot : le rapprochement des détenus doit se faire sans délais

Il y a un mois, des députés venus de tous les bancs de l’Assemblée nationale se sont réunis autour de Gilles Simeoni, Président de l’Exécutif de la Collectivité de Corse, et de Marie Antoinette Maupertuis, Présidente de l’Assemblée de Corse, qui protestaient contre l'impossibilité de rapprochement géographique frappant les trois derniers détenus corses condamnés pour des faits de violence politique.Avec les autres élus d’Europe Écologie au Parlement Européen, j’ai soutenu cette démarche. Un mois après, je constate qu’elle n’a toujours pas eu de suite positive et que leur situation de Détenus Particulièrement Surveillés fait toujours obstacle à ce rapprochement.Ce blocage met en péril le dialogue politique avec les élus du suffrage universel de l’île, nécessaire pour construire l’avenir de la Corse. Il doit y être mis fin sans délai.Yannick Jadot ...

Cette PAC : non merci!

Nous partageons et soutenons la position exprimée devant le Parlement Européen par le député François Alfonsi, qui a déclaré :« La Politique Agricole Commune qui nous est proposée aujourd’hui est un document dépassé qui engage très négativement l’Europe.L’Europe a pris de nouveaux engagements contre le réchauffement climatique : cette PAC en parfaite continuité avec la précédente les ignore ouvertement.Parmi les urgences auxquelles il fallait répondre, il y a l’impact territorial des politiques agricoles productivistes que la PAC continuera d’encourager.Ces conséquences, ce sont des territoires défigurés et désertifiés.Ils le sont du fait de l’hyperproductivisme qui détruit les sols et les paysages et qui expulse économiquement le plus grand nombre des paysans des zones agricoles intensives.Ils le sont aussi du fait d’immenses territoires abandonnés car jugés trop peu compatibles avec le modèle agricole dominant avec, là encore, la perte de leurs paysages, et aussi de leur population car l’agriculture est le pilier de leur économie traditionnelle.Il fallait une PAC réconciliée avec la nature, réconciliée avec ses territoires, et efficace contre le réchauffement climatique. Votre proposition de PAC n’apporte aucune rupture avec le passé sur aucun de ces sujets vitaux.Nous voterons contre, et nous la combattrons ». ...

Conférence de presse sur la Mer.

Ce lundi se tenait une conférence de presse de notre liste Ecologia Sulidaria à Lumio punta Spanu. Le théme : la mer. sont intervenus :Agnès Simonpietri nos proposition sur Scandula: https://ecologia-sulidaria.corsica/zoomsur/des-mesures-immediates-pour-sauver-scandula/ ...